Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum
Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

désaiguillage et mekiri
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum -> FORUM BONSAI -> Culture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mfly


En ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 594
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 13:42    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

Petite question (je reviens sur le sujet) peut on (et doit on) considérer le mekiri (d'aout ou septembre) comme une opération stressante sur un pin noir au même titre par exemple que le rempotage ou une mise en forme / ligaturage ?

En fait de manière sous jacente, j'ai un thumbergii qui doit être rempoté au printemps prochain (substrat trop compact bien que l'arbre est fait une tres bonne pousse cette année).
Est il possible d'effectuer un mekiri en ce moment pour le faire rebourgeonner en arrière au printemps ?

Ou l'enchainement émission de nouveaux bourgeons latents + émission de nouvelles racines risque de faire un peu trop pour lui ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 13:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
GP
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2009
Messages: 3 141
Localisation: Ile de France
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 14:15    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

La prudence veut que l'on évite d'enchainer les gros travaux, stressants pour l'arbre
_________________
Voir est plus important que regarder
Revenir en haut
Mfly


En ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 594
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2012 - 18:04    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

C'était effectivement l'option choisie, mais une confirmation vallait mieux ...
Revenir en haut
phl78


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 167
Localisation: Ile de France
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Sep 2012 - 15:54    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

Les pins, les résineux d'une manière générale ont des réactions lentes aux travaux réalisés.
La suppression totale des chandelles (mekiri) est effectivement une opération stressante pour l'arbre surtout effectuée (ou envisagée) tard dans la saison (fin aout/septembre).
L'arbre va effectivement réagir à cette suppression en sollicitant ses ressources (cellules indifférenciées ou méristème) et essayer de produire de nouveaux bourgeons pour le printemps prochain, coûteux en énergie : refaire des bourgeons, on parle même de stress pour la plante (attention je ne prends pas à priori le parti que le stress est forcément négatif, c'est simplement un terme indiquant la réaction exceptionnelle à un évènement exceptionnel).
Il est donc sage de s'assurer que l'arbre est en pleine forme pour tenter cette technique, et surtout laisser le temps à l'arbre de récupérer après une opération d'importance.
Je partage donc avec GP, ne pas réaliser la même année un mekiri et un rempotage.


Par contre la technique du mekiri fonctionne très bien sur un arbre en pleine forme. 
J'ai fait l'expérience cet année sur deux sylvestres ayant à peu près les mêmes caractéristiques, un sur lequel j'ai effectué une taille partielle (metsumi) afin d'équilibrer la force entre les différentes branches; et sur l'autre une taille complète des chandelles (mais un peu plus tôt que préconisé généralement puisque je l'ai effectuée une fois que les chandelles étaient bien établies c.a.d. fin juillet).
Je vous raconte pas le stress, pas seulement de l'arbre mais celui du bonsaïka qui n'arrète pas de répéter tout en taillant "qu'est ce que je fais là, est ce que je fais pas la plus grosse co....  de ma vie....?"
Le résultat........


Est ce que je vous fais languir en vous proposant de vous amener ces arbres lors d'un prochain atelier à Levis St Nom ?


Ce serait pas très sympa pour ceux qui sont loin et qui ne suivent que ce forum....Mais je vous ai laissé languir, au moins quelques secondes, non ?


Et bien le résultat est assez bluffant car effectivement ça un provoqué un bourgeonnement important. Selon les branches et les situations sur l'arbre, j'ai à certains endroits deux ou trois bourgeons à la base du bourgeon supprimé, ce qui me permet au minimum de densifier la branche; et sur d'autres branches un bourgeonnement arrière qui me permettront soit de densifier la ramure existante, soit de supprimer les extrémités de branches pour pouvoir compacter la silhouette de l'arbre.
_________________
Le paysan prie qu'il pleuve, le voyageur qu'il fasse beau, et les dieux hésitent
Revenir en haut
Omega


Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 975
Localisation: Saint Remy L'honore

MessagePosté le: Mer 19 Sep 2012 - 11:03    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

En est il de même pour un metsumi? Le simple fait de supprimer les veilles aiguilles afin de laisser rentrer le soleil stresse l'arbre? (Je parle plus sur le fond que sur la vigueur de l'arbre)
Je pose la question dans le même cadre que Mathieu, en prévision d'un rempotage printanier.
Revenir en haut
Mfly


En ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 594
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 19 Sep 2012 - 14:27    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

La je pense pouvoir répondre
le metsumi (j'ai du mal avec certaines appelations japonaises), est pour moi le pincement de printemps qui se pratique dés lors que les premières aiguilles apparaissent sur les nouvelles chandelles
l'objectif est de couper et réguler la pousse (en effectuant un pincement progressif des différentes zones de l'arbre)
=> pas de stress (ou du moins pas le même)

Pour la taille des anciennes aiguilles (des années précédentes), mon constat personnel
- celles de 3 ans tombent fin d'été - début automne : elles ne servent plus trop à grande chose dans tous les cas. Je les supprime fin d'été (en gros en ce moment)
- celles de 2 ans gardent une utilité (faible ?) à l'automne : je les supprime un peu plus tard (plutot début à mi automne)
Revenir en haut
GP
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2009
Messages: 3 141
Localisation: Ile de France
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Sep 2012 - 16:51    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

Exact, metsumi = pincement des pousses de l'année et le terme est valable sur tous les arbres.

Retirer les aiguilles de 3 ans, il y a sûrement un mot japonais pour le dire mais moi, j'appelle ça du nettoyage, lorsque qu'elle jaunissent à l'automne. On peut aussi les retirer plus tôt, fin juillet début août pour favoriser le bourgeonnement arrière.
_________________
Voir est plus important que regarder
Revenir en haut
Omega


Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 975
Localisation: Saint Remy L'honore

MessagePosté le: Mer 19 Sep 2012 - 20:17    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

Autant pour moi c'est de ça que je parlais, virer les pousse de deux et " ans pour faire rentrer la lumiere et favoriser un bourgeonnement arrière.. Metsumi, arakiri.. Je m'y perds
Revenir en haut
phl78


Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2010
Messages: 167
Localisation: Ile de France
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Sep 2012 - 16:58    Sujet du message: désaiguillage et mekiri Répondre en citant

Concernant les aiguilles de trois ans elles jaunissent et tombent d'elles même à l'automne, je pense que vous pouvez en apercevoir sur vos arbres en ce moment; on peut les aider et les nettoyer, ça favorise la circulation de l'air dans les branches, évite les maladies et aide à plus de lumières dans les espaces vides. 
Concernant le fait de supprimer les aiguilles de deux ans, j'ai déjà fait sur des pentaphylla, des sylvestres et des mughos. 
Sur les deux premières variétés je n'ai pas vu de résultats très probants en ce qui concerne le fait que ça favorise davantage leur capacité de bourgeonnement arrière, voire même je trouve que ça a tendance à affaiblir les  pentaphilla. Par contre si vous envisager de faire de la ligature cet hiver, ça facilite le travail. Pour retirer ces aiguilles je coupe au ciseau à deux trois millimètres de la base, sans arracher.
Par contre il en est tout différent pour les mughos : vous pouvez tailler à tour de bras dans les aiguilles de deux ans, s'il a été bien fertilisé dans l'année et qu'il n' a pas été rempoté cette année là, vous obtiendrez un bourgeonnement arrière incroyable en quantité et densité.    
_________________
Le paysan prie qu'il pleuve, le voyageur qu'il fasse beau, et les dieux hésitent
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:10    Sujet du message: désaiguillage et mekiri

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum -> FORUM BONSAI -> Culture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by Larme d'Ange and modified by GP
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com