Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum
Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La querelle des Anciens et des Modernes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum -> FORUM BONSAI -> Le fourre tout
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dr Mouse


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 378
Localisation: Yvelines
Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 21:57    Sujet du message: La querelle des Anciens et des Modernes Répondre en citant

J'ai déjà eu l'occasion de présenter le site de Morten Albek, un des plus riches sites occidentaux en matière de shohin .

Morten vient de mettre à jour un article relatif à la présentation des bonsaïs, en comparant deux gravures japonaises avec deux compositions de bonsaïs, l'une en tokonoma, l'autre en exposition (en cliquant sur la flèche à droite du titre).

La traduction automatique de la première page n'étant pas exceptionnelle, je vous livre la mienne ci-dessous :


"Tous les bonsaïs ont une face avant. Le bonsaï est à comparer avec un tableau, singulièrement la représentation d'un paysage du Japon. Par conséquent, un bonsaï a une face avant où il est optimisé, à la différence des sculptures qui peuvent être regardées de plusieurs côtés.   
La face avant peut changer après le rempotage ou un restyling, mais la face avant doit toujours être la meilleure lorsque ces tâches sont exécutées. La manière dont le bonsaï est exposé dans un Tokonoma  est également liée à la peinture de paysages. Par conséquent l'expression et l'humeur est liée au paysage et l'époque de l'année. Même  l'heure de la journée peut être considérée. L' humeur de la soirée peut-être suggérée avec un soleil bas sur un kakemono (rouleau de peinture) , ou par exemple avec la lune dans la nuit qui donnera le sentiment de la fraîcheur de la nuit.   
    
Même si un bonsaï a une face avant, il est possible de le voir sous d'autres angles aussi, mais toujours avec une meilleure position. Cela ne signifie pas que l'arrière de l'arbre est négligé, car il ajoute de la profondeur et peut être visible par les espaces entre les branches.   
    
Le kakemono (s'il est utilisé) et les plantes d'accents ajoutent encore à l'histoire de l'arbre principal et son emplacement suggéré, dans l'environnement et par exemple, l'époque de l'année Ce qui est important lors de la visualisation d'un bonsaï en exposition est de percevoir le sentiment de l'artiste a tenté d'exprimer. Nous pouvons individuellement percevoir la composition chacun de manière différente, mais les bases seront pour la plupart clairement comprises par tous.     
    
Une tendance en Europe dans le début des années 2000 a été d'essayer de rendre le bonsaï visible de tous les cotés de l'arbre, mais celai néglige souvent le sentiment de paix et le calme de la composition visible dans un tokonoma.    
Il manque également la possibilité d'utiliser des kakemonos et des plantes d'accents pour exprimer le tableau d'un paysage de vivre dans lequel le bonsaï trouve d'une certaine manière son origine, ce qui réduit le bonsaï à une plante dans un pot. L'expression artistique est appauvrie et en outre l'affichage manque de sérénité.   
    
En ayant à l'esprit la peinture d'un paysage lors de la mise en place d'une composition de bonsaï, il est plus facile de la composer et de la comprendre."   

   
Tout cela paraît bien anodin, et bien traditionnel, et je croit relire notre ami Jacques.

Il s'agit en réalité d'une attaque (qui n'est pas à fleuret moucheté) contre Walter Pall qui préconise une style dans lequel le bonsaï doit être vu de tous les cotés et exposé aussi bien dans une exposition sans attention particulière à l'environnement, voire comme il l'avait fait récemment dans une galerie d'art munichoise, ou récemment au siège de BMW, toujours à Munich, parmi une collection de voitures. Cette attaque fait suite à une discussion de plusieurs pages qui a opposé les deux sur IBC

Qui a raison, et qui a tort ?

Je me garderais de trancher (qui suis-je d'ailleurs pour exprimer sur ce sujet une opinion définitive ?)

En ce qui me concerne, j'aime Mozart dans une grande salle voire à l'Opéra, ou chez moi. Et mon lecteur MP3 accueille Tchaikovsky comme les Beatles, Amstrong et Gainsbourg.

Je retiens quand même la dernière phrase de Morten Albek qui me paraît essentielle, et toujours applicable:

En ayant à l'esprit la peinture d'un paysage lors de la mise en place d'une composition de bonsaï, il est plus facile de la composer et de la comprendre.

Le site de Morten Albek

Pour ceux qui comprennet l'anglais,

Le post de Morten Albek sur IBC qui développe l'idée

Et je vous mettrai dès que je l'aurai retrouvée la discussion initiale sur ce même forum.



_________________
En cas de morsure de vipère, sucez vous le genou, ça fait se marrer les écureuils.

Pierre Desproges
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 21:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum -> FORUM BONSAI -> Le fourre tout Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by Larme d'Ange and modified by GP
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com