Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum
Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum -> FORUM BONSAI -> Le fourre tout
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
GP
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2009
Messages: 3 141
Localisation: Ile de France
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 14:11    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

J'espère que Dr Mouse ne m'en voudra pas d'utiliser ainsi  une de ses réponses postée sur un forum afin d'ouvrir une discussion sur un thème que je qualifierai de "philosophique".
Dans le cas contraire, je supprimerai bien entendu ce sujet.

Voici donc un lien vers une galerie de Walter Pall qui présente l'évolution d'un de ses arbres ainsi que la traduction des commentaires associés où l'on peut se rendre compte, non seulement du travail réalisé, mais du degré de modestie et de clairvoyance de ce grand monsieur du bonsaï.
Je vous prie de compter au passage le nombre d'amateurs qui accepteraient de tels commentaires pour un de leurs arbres...

"En 1993, j’ai décidé de me procurer le grand trident de ma vie. C’était mon objectif à cette époque. Après avoir cherché auprès de toutes les sources possibles en Europe centrale, j’ai trouvé celui-là qui m’a le plus intéressé. Ce n’était pas exactement une souche, comme la plupart de ces tridents. Il était gros, et présentait toutes les caractéristiques de ce qu’on appellerait plus tard un sumo-bonsaï. Leur tronc est très épais par rapport à leur taille. Pour paraître beaux, ils doivent avoir une bonne conicité et un peu de mouvement. Etre gros n’est pas suffisant. Celui-là a du mouvement, de la conicité, et un très joli nebari. Que peut-on demander de plus ?
Et il n’a pas d’affreuses cicatrices, au moins sur la face avant. Il y avait quelques cicatrices sur la face arrière. Au Japon, c’est considéré comme une faute grave. Pas pour moi. C’est ce qui explique son prix abordable.
Dans le bonsaï moderne, nous recherchons  des arbres impressionnants et souvent des arbres qui impressionnent par leurs proportions. Plus le tronc est épais par rapport à la hauteur de l’arbre, plus il apparaît puissant.
Une astuce lorsqu’on crée un bonsaï consiste à faire une couronne la plus compacte possible pour faire apparaître le tronc encore plus gros. Tout a une fin. Si on fait cela avec ces grosses souches de trident, ils deviennent souvent grotesques. J’ai donc décidé de construire celui là avec une couronne plutôt large pour le faire paraître moins gros et ressemblant plus à un arbre réel.
Certains de ces tridents ont un nebari exceptionnel, d’autres en sont très loin. Mon plan était d’avoir un beau nebari, mais pas trop  beau, comme s’il était artificiel.
Le placement et la forme générale des branches étaient déjà présents lorsque j’ai acquis l’arbre. A cette date, j’ai pensé que c’était parfait. Je ne le pense plus maintenant. Je pense que c’est typiquement un bonsaï néo-classique, un bonsai occidental classique. Pourquoi est-ce ainsi ? C’est le fait que cet érable est structuré comme un bonsaï idéal, comme un pin idéal : forme triangulaire, branches horizontales, espaces vides entre les branches pour que « les oiseaux volent au travers ». Tout cela est l’indication certaine que quelqu’un voulait faire un beau bonsaï, et non un bel érable. Il ne voulait pas construire un bonsaï qui ressemble à un érable, ou au moins à un caduc.
J’ai perturbé plusieurs personnes assistant à mes commentaires sur des arbres en qualifiant celui-ci de chef d’œuvre d’artisanat, plutôt bon artisanat, mais pas une œuvre d’art. Un chef d’œuvre d’artisanat qui cherche à impressionner par sa beauté. C’est une des définitions du kitsch. Ainsi, cet érable est kitsch, au moins au regard des qualités requises par l’art en général. Les juges de bonsaï, bien entendu, n’ont pas l’esprit corrompu par une profonde connaissance des théories artistiques générales. Ils jugent habituellement les bonsaïs selon un système de points. Et dans ce cas, cet érable obtient généralement un niveau élevé. Ils jugent les bonsaï en fonction de l’absence de défauts. Niveau élevé de nouveau. C’est ainsi que cet érable a reçu un grand nombre de prix. Je les reçois calmement. Jusqu’à maintenant, j’ai résisté à la tentation de dire en public que c’est le mauvais arbre, qu'il a reçu des prix pour de mauvaises raisons.
Bon, finalement, je l’aime vraiment beaucoup personnellement.  Qu’y a-t-il de mal à aimer le kitsch ? Et d’ailleurs, est-ce réellement kitsch ? Cela n’a pas d’importance.
On peut le comparer à d’autres érables trident qui ont souvent un aspect trop artificiel, et dépassent la limite du grotesque. Presque tous ceux là ne sont pas matures. Celui là l’est. Quinze années de soins minutieux l’ont mené là, mais il y a toujours de la place pour des améliorations. Je souhaite faire grossir les branches du bas par rapport à celles du haut. Bien que la ramification soit meilleure que celle d’autres tridents, elle peut encore être améliorée. Le reconstruire pour le faire ressembler à un érable et non à un bonsaï n’est pas à l’ordre du jour."

_________________
Voir est plus important que regarder
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 14:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
marty


Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2010
Messages: 481
Localisation: Angoulême
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 15:40    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

J'adore ce type, son humour et son travail.

Au Japon j'ai toujours trouvée remarquable l'humilité des grands Maîtres (à quelques exceptions prés.....).
Mais un européen aussi réaliste que Walter c'est trés rare, c'est ce qui en fait un Monsieur du Bonsaï.

Pour un européen parler du Bonsaï japonais suppose en premier de le connaître, ça c'est le plus difficile et le plus long à apprendre.
Cela suppose d'être allé voir leurs collections, leurs expositions, leurs Maîtres, et plusieurs fois....
Chaque fois on en revient "transcendé", perturbé au point de trouver peu d'intérêt à ses propres arbres en rentrant à la maison.

Le problème chez nous c'est l'apprentissage qui n'a pas encore pris le bon chemin (je suis tenté de dire la bonne voie).

Mais soyez bien persuadés TOUS que s'affranchir des REGLES suppose de les connaître parfaitement. (là résident la plupart de nos difficultés).

Philippe, c'est une bonne idée de lancer ce fil s'il permet à chacun de réfléchir avant d'agir.

Je reste absolument convaincu que le Bonsaï ne se fait pas avec un clavier mais avec du fil et des outils.
_________________
Qui n'avance pas, recule!


Dernière édition par marty le Lun 22 Oct 2012 - 03:47; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Mouse


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 378
Localisation: Yvelines
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 16:02    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

Le Dr Mouse ne peut qu'approuver cette discussion.

Il a particulièrement apprécié la partie concernant la manière dont sont jugés les arbres selon Walter, ainsi que ses considérations sur les juges et leurs "connaissances esthétiques générales", c'est à dire en dehors de la feuille de notation.

J'ai entendu plusieurs fois Walter, lors de ses journées "portes ouvertes", dire du mal de la construction de la ramification de cet arbre, et c'est vrai qu'à chaque fois, les spectateurs sont plus impréssionnés par la taille, le tronc, et le nebari, que par l'aspect esthétique.

J'aime beaucoup également sa réserve vis à vis des prix ou commentaires élogieux reçus par l'arbre, et son aveu :

"Jusqu’à maintenant, j’ai résisté à la tentation de dire en public que c’est le mauvais arbre, qu'il a reçu des prix pour de mauvaises raisons"

Je crains qu'il ne se fasse pas que des amis en écrivant cela, mais comme il s'en tape...

Et il est certainement en disant tout cela, plus proche que beaucoup de John Naka, qui disait "faites des bonsaïs qui ressemblent à des arbres et pas à des bonsaïs"
_________________
En cas de morsure de vipère, sucez vous le genou, ça fait se marrer les écureuils.

Pierre Desproges
Revenir en haut
GP
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2009
Messages: 3 141
Localisation: Ile de France
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 16:16    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

Je me sent également proche de Walter et comme lui, toutes proportions gardées bien évidemment, à chaque fois que l'on me complimente sur un arbre (ça arrive de temps en temps), je me demande "qui est il pour me faire ce compliment ?"

C'est sûr également qu'il a bien raison de se moquer des jugements, surtout à son age qui n'est certes pas canonique mais celui de raison.
_________________
Voir est plus important que regarder
Revenir en haut
Omega


Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 975
Localisation: Saint Remy L'honore

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 19:13    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

Il faut tout de même en avoir marre de voir des bonsaïs pour aimer les arbres.. Tout ceci prend du temps je pense.
Revenir en haut
Saluki


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2010
Messages: 565
Localisation: Blois, 41
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 20:17    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

Je pense que Walter Pall a tout dit et parfaitement défini l'art du bonsaï, quand il affirme qu'il faut chercher à évoquer, en miniature, l'arbre tel qu'il se présente dans la nature et non pas chercher à faire un "beau" bonsaï...
Cette exigence invite à observer de près la nature et à s'affranchir d'une trop grande fidélité aux règles : difficile pour un amateur, qui se rassure en essayant d'obéir aux dites règles !

Ce post me rappelle un Juniperus de Saulieu, que j'ai trouvé superbe, mais qui avait TOUT d'un Pinus (silhouette, plateaux etc...), RIEN d'un Juniperus !
Beau bonsaï, certes, mais pas beau genévrier ! 
_________________
Ni le maître sans disciple,
Ni le disciple sans maître
Ne font reculer l'ignorance.
Chieng-Mu
Revenir en haut
Omega


Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2011
Messages: 975
Localisation: Saint Remy L'honore

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 21:13    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

Je pense que notre regard évolue rien de plus. Je pense qu'il faut avoir eu trop de Beaux Bonsais superficiels pour revenir à l'essentiel.
Pour beaucoup la première chose qui a fait qu'on s'est intéressé au bonsai est une "merde" d'ODC en S de chez jardi... qui, à l'époque, était si beaux...

par la suite en visionnant des magasines nous avons rêvé d'avoir un arbre aussi beaux que "ces" arbres superficielles.. quoi de plus logique que de faire un retour à la source, en voulant un arbre naturellement beau, beau pour ses qualités et particulièrement pour ses défauts?

L'on pourra constater avec des années de vie communes que l'on aime plus son conjoint pour ses petits défauts que ses qualités.

PS: Désolé pour le hors sujet final mais je trouvais le comparo en phase.
Revenir en haut
fab77


Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2009
Messages: 216
Localisation: moissy-cramayel(77)
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 22:06    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

tu es tout escusez, j'aime assezl'image, Clin d'oeil

Maisce probleme, ne viendrait il pas aussi, en plus de l'ignorence que nous avons au debut et encore maintenant, de la façon on nous apprend les choses ?
je m'explique, quand j'ai debuté, on m'a dit tu dois avoir obligatoirement une branche a droite, une arriere, une gauche ETC ... et en club ou en lecture sur les forums, tout ça pour dire qu'au depart, on nous lobotomise et standardise.
Dur apres de se defaire des images préconçues qu'on a mis dans la tête.

fabrice
_________________
je suis la pour apprendre et vous ???
Revenir en haut
Dr Mouse


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 378
Localisation: Yvelines
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 23:08    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ? Répondre en citant

Je ne suis pas sûr du tout qu'il s'agisse (au moins dans le cas de Walter, mais je pense dans le cas de beaucoup) d'un trajet intellectuel entre la vision du bonsaï et celle de l'arbre.

Dans une partie de son site moins fréquentée que son blog et sa galerie, Walter montre régulièrement des photos de ses "voyages" qui peuvent être de simples événements proches de chez lui, comme des voyages plus lointains : Mountains and Valleys .

Si vous vous donnez la peine de parcourir cette partie de son site, vous pourrez constater l'immense amour qu'il porte à la nature en général, et aux arbres en particulier.

Je pense que lorsqu'il construit un bonsaï, il cherche simplement à rester fidèle à ce qu'il voit dans la nature.
Sa profonde connaissance de l'art "en général" (musique, peinture, qu'il pratique aussi, sculpture) fait que ses constructions d'arbres font appel à ses connaissances esthétiques, très très supérieures à la moyenne.
Il est convaincu (et il m'a convaincu) que le bonsaï ne peut s'abstraire, sauf à rester une discipline totalement fermée et confidentielle, des règles esthétiques générales. Celles ci coïncident souvent avec les "règles" japonaises, mais pas toujours. Certaines des ces règles sont d'ailleurs contraires avec la ressemblance d'un bonsaï à un arbre : avez vous déjà vu dans la nature un pin qui n'a pas de branches opposées ? Et ce qu'il reproche en filigrane dans son texte, ce n'est pas l'existence des règles japonaises, mais leur mauvaise transmission au monde occidental.
Lorsqu'il a reçu chez lui Mr Seiji Morimae (riche collectionneur de bonsaïs japonais, commerçant dans ce domaine, et propriétaire de la boutique où se trouvent les plus chers bonsaïs du monde), celui ci a été étonné de la qualité des bonsaïs de Walter, preuve que ses arbres, bien que "naturalistiques" plaisent aux yeux japonais. Il a été beaucoup moins flatteur sur l'accord arbre/pot en émettant l'idée (ce qui pour un japonais est un reproche grave...) que les occidentaux ont tendance à utiliser des pots trop "voyants", qui ne s'effacent pas derrière l'arbre.

Lorsque Naka a codifié ces règles (elles étaient auparavant transmises par l'apprentissage et non par l'écrit; il n'existe à ma connaissance aucun livre, même ne japonais, antérieur aux Naka, et qui traite de la codification), il a écrit ses fameux "Techniques du bonsaï".

Mais il nous a aussi laissé un cahier de dessins qui devait être édité quelques mois avant sa disparition (il en a écrit la préface en 2003) , et qui le fut quelques mois après :



Ce carnet est constitué de dessins extrêmement simples et basiques effectués lors d'ateliers et destinés à conseiller le propriétaire des bonsaïs qui lui étaient soumis sur la voie à suivre et le but à atteindre.
Ces dessins, communiqués par leur propriétaires, furent triés (200 sur les 600 obtenus, et probablement beaucoup plus qui ont été détruits), et rassemblés dans ce carnet.

J'ai toujours été étonné de constater à quel point les dessins de Naka ressemblent à des arbres et non à des bonsaïs.

Et je ne pense pas qu'on puisse durablement élever des bonsaïs si on n'aime pas les arbres...
_________________
En cas de morsure de vipère, sucez vous le genou, ça fait se marrer les écureuils.

Pierre Desproges
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:20    Sujet du message: Erable bonsaï ou bonsaï d'érable ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Club Bonsaï de Lévis St Nom Index du Forum -> FORUM BONSAI -> Le fourre tout Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by Larme d'Ange and modified by GP
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com